I’m still here… si si !


Crédit photo :  thelastdisco (by the way, une pure merveille sa galerie ♥) – retouchée avec Pixlromatic

.

Ouh lala mais que le temps passe vite, presque un mois que je ne suis pas venue faire un tour par ici… Le temps file à une vitesse…

Je sais pas vous mais moi de toutes façons à chaque « rentrée » (oui «  » parce que de toutes évidences la rentrée des classes est loin derrière moi .. ahum !) commence à s’installer une espèce de nonchalance/flemme/procrastination qui, une fois le changement d’heure atteint son summum …! Tous les hivers (oui ce n’est pas encore l’hiver mais bon pour moi l’automne c’es juste de fin septembre à maxi fin octobre !) à 17h30 je regarde dehors et je me dis « Ok Bonne Nuit !!! » -_-  Alors que de toutes évidences :

  1. la journée de boulot n’est pas finie et pour peu que l’hiver tombe dans une période de rush j’ai l’impression de faire nuit blanche au boulot !
  2. le monde ne s’est pas arrêté de tourner, et donc tout comme au printemps/été il faut continuer d’aller bouger ses fesses au sport afin d’éliminer les abus de l’hiver qui soyons honnête peuvent être encore plus assassins qu’en été vu qu’on se dit « M’en fou j’hiberne »
  3. une soupe et du kiri ne constitue pas un repas qui peut satisfaire le chéri et que donc non on ne peu pas juste faire ses provisions pour l’hiver le 30 septembre et ainsi éviter la corvée de courses pour mieux rester sous sa couette
  4. mes tenues d’hiver ne vont pas se coudre toutes seules comme par magie, car je n’ai -à priori- pas à ma disposition une armada de petites souris trop gentilles qui ont pitié de moi et décident de me confectionner mon dressing d’hiver… flûte alors !
  5. Et euh..  vous êtes libre de compléter (après je passe pour une râleuse ;))

Bref la grande flemme dans toute son ampleur…

.

Malgré tout il y a tout de même certains aspects de l’hiver que j’aime… ♥

  1. sortir mon gros doudou/boule de chaleur
  2. prendre plaisir à remettre mes (nombreuses) bottes chéries
  3. reprendre plaisir à tricoter après ma coupure estivale annuelle
  4. admirer le ciel des journées ensoleillées d’hiver aux couleurs si particulières
  5. larver dans le canap avec une grosse couette et un bon bol de soupe (eh oui je me contredis ^^) en enchaînant les séries
  6. attendre Noël, faire le sapin, manger les chocos du calendrier de l’avant (oui encore à mon âge !), espérer qu’il neige, fêter mon anniversaire (:p) …
  7. … à compléter

.

En conclusion, détester le mois de novembre et attendre patiemment le mois de Décembre, car je crois que c’est l’unique mois de l’hiver que j’aime bien..

.

Et vous alors vous arrivez à éviter ça ?
En tout cas c’est pas les envies qui manquent (les 4 projets commencés et 3 tissus en attente d’être coupés en sont la preuve..), donc vous devriez voir une créa fleurir d’ici peu -normalement-

13 commentaires

  1. Gwendolyn

    Ca fait plaisir de voir que l’on n’est pas toute seule à hiberner,… Le repas soupe/kiri m’a fait sourire c’est mon repas du midi au bureau. Et puis en novembre, il pleut, on rentre toute mouillée (point négatif) alors hop direct en pyjama pour une petite soirée tricot (point positif)!

    Répondre
  2. weriem

    C’est vrai je n’adore pas non plus novembre… Tu m’as fait rire avec la soupe/kiri… ah ces hommes! Avec la nuit à 17h, c’est pas fameux pour se motiver… une bonne période pour tricoter quand même (ouf, j’ai trouvé un point positif à l’hiver, je suis définitivement mieux en printemps/été!)

    Répondre
  3. Angelubies

    Ah ah! J’adore ton numéro 3 pour la soupe et le kiri c’est trop moi!!!
    Avoir l’impression de faite nuit blanche au boulot ça me parle aussi… Pourtant pour la première fois cette année je suis motivée pour coudre des trucs d’hiver.
    Bon courage! Novembre va passer vite!

    Répondre
  4. bisoudoudou

    suis d’accord avec toi, alors imagine que c’est encore pire pour moi qui vit dans le grand nord, la nuit tombe actuellement à 16h et des brouettes et dans quelques jours on sera pas loin des 6h de lumière ( enfin jour car il fait gris donc on ne voit rien) par jour!!
    allez courage… biz

    Répondre
  5. Stéph

    Tout à fait d’accord avec toi poulette, la flemme s’est emparée de moi et j’ai du mal à m remettre sur ma machine, c’est plus la perspective du canapé sous la couette avec mes aiguilles à tricoter qui m’attirent en ce moment…
    Enfin si je peux rajouter quelque chose sur ta liste ça serait l’odeur du feu de bois dans la cheminée (quand on en a une bien sur) que j’adore avec l’hiver!!

    Répondre
  6. Carine

    Tout pareil…. la rentrée c’est l’enfer : du jour au lendemain, on n’a plus le temps de tien …. ^^
    Mille bises

    Carine

    Répondre
  7. Clemmmh

    J’ai l’impression d’être comme toi !
    Courage dans 17 jours ce sera plus qu’un lointain souvenir ce vilain mois. Quoi que je me réjouis encore de pouvoir porter mes ballerines pieds nus ! (chez moi, les bottes, c’est vraiment qd il fait froid et qu’il neige et encore je préfère les baskets pr ne pas les abimer ;-)) Et pourtant, je suis frileuse, mais 15°, non ce n’est psychologiquement pas possible !

    Répondre
  8. Margault

    Oui je me reconnais bien aussi dans toutes ces énumérations !
    Vivement décembre maintenant !
    Courage ! ;)

    Répondre
  9. Mag

    Moi non plus je n’aime pas trop cette période mais contrairement à l’année dernière je continue la couture !

    Répondre
  10. féenambulle

    Eheh, très marrant et bien vrai tout ça! Heureusement le temps a été clément,
    j’ai l’impression d’être en hiver depuis lundi seulement et j’ai pu sortir mon snood et mon manteau fushia, et ça fait plaisir! Sinon vive le tricot hihi et vivement décembre! Bisous!

    Répondre
  11. lathelize

    A vrai dire, ma machine prend la poussière, sauf pendant les quelques jours de pont, et je crois que ma machoire va se déchausser à force de bailler!
    Bon courage! Fais une provision de kiwi et de pamplemousse et bois du thé avec des copines productives ( en général, il n’y a pas mieux pour s’y remettre!)

    Répondre
  12. marilo

    j’avoue que la 6 est ce qu’on préfère chez nous, de grands enfants. Je me retiens en classe de parler de noël mais les albums sont déjà de côté!

    Répondre