Cozy Little Skirt


Si cette jupe vous semble familière c’est normal, car cette jupe vous avez du la voir chez elle, ça été un véritable coup de cœur ! En même temps mettez moi une mini jupe et du Liberty et vous pouvez être sûre de me faire envie ! Et du coup c’est grâce à elle que j’ai découvert cette petite tuerie qu’est le liberty denim !! Le prix au mètre m’a fait longtemps hésité et puis heureusement le Père Noël était là :)

La mini jupe fait partie de ces modèles que j’adore réaliser, j’en ai fait 5 donc on peut dire que je maîtrise le sujet ! J’adore travailler tous ces détails, voir toutes ces pièces s’assembler, faire les surpiqûres, et même la braguette (dont vous avez le tuto ici), et la réaliser dans du denim c’était une première fois et c’était encore plus chouette à faire (où alors c’est les jolies fleurs du liberty qui biaise mon opinion ? hihi).
Pour le modèle j’ai utilisé le même patron burda que pour les autres que j’ai rallongé de 3 cm (de mémoire), et j’ai utilisé un bouton de jean et des rivets pour lui donner un rendu de « vraie » mini jupe en jean :)

Cozy Little SkirtCozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt Cozy Little Skirt(Vous m’excuserez pour la tête de crispée, photos prise entre deux nuages avec un vent bien glacé, vie ma vie de blogueuse quoi :p)
.

Cozy Little Skirt ✄ 

Patron : Burda Octobre 2011 • Modèle 102
Taille : 38
Matière : Liberty Wiltshire denim
Fournitures : 50 cm de tissu • 1 bouton type jean • 4 rivets

Modifications : Allongée de 3 cm

.
Je suis conquise par le résultat de ma jupe, car elle allie parfaitement tout ce que j’aime. Elle me correspond bien et colle parfaitement à mon style, que je commence à cerner de mieux en mieux. C’est vrai que j’aime mes petites robes girly, celles que je qualifient parfois de « trop » féminines et qui me font enfiler un jean à la place quand j’ai envie d’être « simple ». Au moins ce style de jupes est à mi-chemin entre les deux, et est carrément versatile selon les chaussures et haut choisit. Bref encore merci Fanny pour la découverte ♥

Belle fin de semaines à toutes !

Eliana dress


Aujourd’hui grande fierté encore sur le blog. Cette fois-ci je suis fière parce que Pauline m’a fait confiance pour tester son dernier patron !! Il y a quelques mois elle m’a en effet demandé si j’étais intéressée, alors bien sur j’étais totalement partante et excitée par l’idée !! Même si un peu stressée car c’est aussi une responsabilité..
Pauline m’annonce donc que c’est une robe « chouette chouette j’adore les robes ! », et quand j’ai reçu le patron j’étais vraiment conquise, car c’était une robe assez simple mais différente et originale quand même. Bref la petite robe facile à porter mais qui a son petit effet malgré tout !

La robe Eliana est une jolie robe à manches longues en raglan, froncée à l’encolure par un bais avec une jolie ouverture sur le devant, élastiquée à la taille et avec bien sur des poches ! Elle a un petit air très romantique et très féminin. Elle est conçue pour être réalisée dans un tissu fluide et souple, ce qui lui donne un air de légèreté que j’apprécie énormément. Bref vous l’aurez comprise je suis plutôt conquise !

Concernant sa réalisation, comme d’habitude tout est très clair avec Pauline. Le seul moment où j’ai un peu réfléchis c’est pour la fente devant, où je n’arrivais pas bien à visualiser la pose du biais. Les manches raglans me faisaient un peu peur, car mes expériences précédentes n’étaient pas des parfaites réussites, mais là comme la manche est en un seul morceau et qu’il y a une pince au niveau de l’épaule il n’y a aucun pli disgracieux à ce niveau là, tout tombe parfaitement !
Pour le tissu j’ai mis du temps à trouver mon bonheur, car voir des réalisations m’aide beaucoup lors du choix mon tissu… Et puis trouver un tissu fluide n’a pas été si évident, j’ai fini par trouver une crêpe de polyester (même si en temps normal polyester = jamais !) bleu à petits cœurs asymétriques, et c’est le type de tissu idéal pour ce modèle !

Je termine avec deux conseils assez importants :

  • Faites votre biais vous même dans le tissus, car à moins d’avoir un biais très fin et souple type Liberty, vous allez vraiment « gâcher » l’encolure de la robe.. J’avais pris du biais de satin, même s’il me semblait rigide car j’avais la flemme… Ah la vilaine flemme… Résultat l’encolure était toute droite, le nœud en mode nœud-pap’. Bref j’ai décousu pour refaire un biais dans le tissu et c’était vraiment beaucoup mieux !! Je n’ai juste pas eu le courage de défaire la fente, ça aurait été plus joli, mais bon ça passe.
  • Et donc du premier point découle le deuxième : utiliser de l’amidon !! Je le redis pour ce type de tissu, ça change la vie (au moins !) au moins pour rigidifier l’encolure et le biais maison.
    .

Eliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dressEliana dress Eliana dress.
Cette robe est un pur plaisir à porter ! Pour l’instant vu le froid je ne l’ai porté que le jour de la séance photo, et euhhh c’était duuuuur (la dure vie de blogueuse couture ^^), il me tarde donc que ça se réchauffe un peu ! Pour le cahier technique :

✄ Eliana dress ✄ 

Patron : Eliana dress • Pauline Alice
Taille : 36/38/38
Matière : Crêpe de polyester • A little Mercerie
Fournitures : Moins de 1m50 de tissu • 2 mètre de biais • 1 mètre d’élastique

Modifications : Les manches ont été raccourcies en 3/4, car dans ce tissu ça commençait à faire un peu « lourd » à cause du ton foncé et des motifs et puis trop de cœurs tue les cœurs ! J’aurai pu par contre faire le tour de poignet plus serré (la peur de plus rentrer !) mais bon comme ça je peux aussi la porter retrousser (pas penser à faire de photos..) et du coup ça fait plus casual ce qui est très sympa aussi !

.
Et la bonne nouvelle c’est que cette robe est également déclinable en version été !! Et je pense que très clairement je ne résisterai pas à la tester comme ça aussi, surtout après avoir vu la version de Pauline qui est absolument canon ! Je vous laisse avec le dessin technique de cette très jolie robe :

eliana dress

.
Et voilà il vous reste plus qu’a filer chez Pauline voir ses deux versions. Et puis si vous êtes séduites le patron sera comme d’habitude disponible en pochette et pdf sur sa boutique.

Belle journée à toutes !

 

Amethyste


Alors attention on va commencer cette année avec du lourd, donc le post risque d’être très (très) long, vous êtes prévenues !  Comme je vous le disait dans le dernier post j’avais envie que 2015 soit l’année du manteau, et finalement j’ai réussi à terminer 2014 avec ce beau projet et le mercredi 31 j’avais mon manteau parfait (même si sans boutons à ce moment là) ♥

Ma quête du manteau avait commencé il y a un moment déjà, j’ai fait une pavot l’année d’avant qui a finalement été donnée car la coupe ne correspondait pas à ce que je cherchais pour moi.. Mais au moins ça m’auras appris à mieux me cerner et aussi de faire un premier essai de manteau.
Bref puis vers la fin de l’année quand ma quête a repris je suis tombée sur l’Amethyste d’Ivane qui a été un vrai gros gros coup de foudre !! J’aimais absolument tout dans ce manteau, le choix des tissus y était pour beaucoup, mais c’est avant tout cette coupe qui m’a plu, à cheval entre le trench et le caban, et tout ces jolis détails : les bavolets et les poches avec leur passepoil, et la forme de ces poches originales, le col qui remonte ou se replie. Bref j’avais trouvé mon précieux.

Malheureusement j’ai du attendre fin décembre pour pouvoir m’y mettre, c’est Béa qui m’a très gentiment prêté le patron (encore merci !) restait à trouver le matos. Là j’ai eu un gros coup de chance en trouvant ce lainage coupon chez Sacré Coupons, et après le choix de la doublure a été fait conforté par IG et les conseils de France, et après c’était parti j’avais tout pour me lancer !

Ce projet j’avais tellement envie qu’il soit parfait que je ne me suis pas précipitée sous le coup de l’excitation pour le faire, c’est vrai je le voulais au plus vite mais je ne voulais tellement pas me planter (l’expérience du pavot trônait toujours au dessus de ma tête..) que j’ai passé un long moment à lire les infos données par Ivane sur son blog. Et franchement c’est une vraie mine d’or, cette fille respire le professionnalisme, son sens du partage est incroyable et on sent bien qu’elle veut vraiment faire en sorte qu’on ai toutes les clés en mains pour réussir au mieux nos projets, et pour ça je ne peux que la remercier car c’est vraiment grâce à elle si ce projet est aussi abouti.
Bref donc déjà j’ai fait une toile, ça me semblait indispensable, car comme pour le manteau il est conseillé de choisir une taille au dessus, je voulais être sûre que ça ne serait pas trop grand, notamment aux épaules car j’ai finalement les épaules pas très larges… Et puis Ivane nous mettait en garde sur les manches qui chez certaines pouvaient être un peu étroites sur le bas. Cette étape m’a permis de confirmer ce deuxième point. Et c’est donc armée de cette info que j’ai commencé la découpe, qui m’a pris presque 2h, car j’ai pris le temps de minutieusement poser les pièces bien dans le droit fil et de réfléchir pour ne pas faire d’erreur à la découpe, car du coup il me fallait agrandir les manches et donc en conséquence les bas de manches aussi ! Mais j’aurai quand même fait une erreur sur la découpe de la doublure.. J’ai coupé le dos identique à l’extérieur (cad en oubliant de déduire la parmenture) et après quand j’ai recoupé le morceau équivalent à la parmenture dos, excès de confiance pouf j’ai trop coupé… il a donc fallut recouper les parmentures, grr.

Concernant la réalisation en elle même aucun soucis, tout s’emboîte parfaitement, aucun piège, j’ai pris mon temps, j’ai même bâti pour la première fois, un régal ! J’ai par contre énormément galérer à comprendre comment faire une jolie doublure en bas, à ce jour je suis incapable de vous expliquer clairement comment j’ai fait… En fait je ne voulais pas faire de parmenture rapportée (comme très bien expliqué ici) pour éviter le volume qu’apporterai une couture en bas, et je voulais donc me servir de mon raccourcissement. Ça m’a pris du temps mais en faisant cramer mon cerveau j’ai fini par réussir ouf !
J’émets juste une mini critique sur le patron qui à mon sens manque de repères. Il n’y a pas de repères sur les manches donc il faut gérer l’embu un peu comme on le sent. Et pareil pour les boutons et boutonnières. Mais cela mis à part tout le reste est vraiment nickel !
.

AmethysteAmethysteAmethysteAmethysteAmethysteAmethysteAmethysteAmethyste AmethysteAmethyste Amethyste Amethyste

.
Alors comment vous dire, ce manteau c’est vraiment ma (grande) fierté ! Je l’ai porté toute la semaine et il est PAR-FAIT et je l’adore ♥ Son seul petit mini riquiqui défaut c’est que j’ai un problème avec la couture d’épaule qui part vers l’arrière… Je sais pas vraiment pourquoi, bon après ce n’est absolument pas gênant donc on va dire qu’on s’en fiche !

Pour les informations techniques :

Amethyste

By Maggot

Patron : Amethyste modifiée • Grains de Couture
Taille : une taille au dessus de l’habituelle soit un 38/40
Matière : .• Extérieur 100% laine - Sacrés Coupons
… ………..• Doublure « Twist Mustard » - Atelier Brunette
…. ……….• Passepoil argent – France Duval
…. ……….• Boutons – Dam Boutons
Modifications :

  • le manteau a été raccourci de 3/4 cm
  • le dos a été légèrement décreusé au niveau de la pince du dos.
  • le manteau est entièrement doublé avec ajout d’un joli passepoil argent
  • ajout d’un passepoil plat sur les bavolets et poches
  • 2 boutons seulement aux manches directement fixés sans boutonnières
  • le col a été réhaussé de 4 cm
  • seulement 3 boutons devant

.

On peut donc dire que j’aurai bien fini l’année, et puis en plus il arrive pile pour l’hiver ouf ! Je sens que je ne vais pas le quitter de sitôt.. :) Enfin je le quitterai quand j’aurai fait le manteau de printemps ;)

❄ Belle semaine à vous ❄